Mémoires Croisées

Musée du Cirque de Magdebourg – Jeudi 19 octobre 2017

Cirque Blumenfeld

Cirque Blumenfeld – vitrine du Musée du Cirque de Magdebourg

Nous visitons le musée dans la banlieue de la ville , guidé par son créateur, un entrepreneur en vins et spiritueux, amoureux du cirque. C’est un petit musée de 250 m² seulement, où tout l’espace libre est occupé.

Le cirque classique (dresseurs, acrobates, clowns) est né en 1774, fondé par l’Anglais Philipp Astley, à Londres.

Le propriétaire du musée nous présente les salles en insistant sur les cirques les plus anciens d’Allemagne et de Magdebourg, et les plus importants aujourd’hui encore (cirques Krone, Sarrasini, Hagenbeck), sur les clowns, les dresseurs, les acrobates…

Magdebourg était semble-t-il une ville importante pour le monde du cirque. Buffalo Bill est venu à Magdebourg en 1890. Il y avait dans cette ville 32 music-halls ou théâtres de variété avant la Seconde Guerre mondiale, un aujourd’hui (le Kristal Palace).

Le Circus Blumenfeld était fixé à Magdebourg, pouvant accueillir 5000 personnes. La famille Blumenfeld, juive, était venue de Pologne au début du XXè s. Le cirque, construit en 1896, a été détruit en 1944 ; 15 membres de la famille ont été exterminés, certains sont passés par le camp de Pithiviers, comme les membres d’une autre famille de circasiens de Magdebourg, les Strasburger.

Entre 1949 et 1989, en RDA, chaque entreprise devait avoir un partenaire culturel : c’est pourquoi le commerce de vins et spiritueux est lié avec le cirque aujourd’hui encore.

(Auteure : Christine Blet)

elit. id luctus dolor Nullam Curabitur non venenatis, consequat.