Mémoires Croisées

Formation en histoire dédiée aux enseignants (Allemagne-France)

« La Shoah comme point de départ » est un programme transnational de formation dédiée aux enseignants, qui entend proposer des rapprochements entre pays entretenant des différents mémoriels ou politiques importants, en entamant un dialogue à partir de la centralité de la Shoah dans l’histoire européenne. 

Programme Formation Histoire- France, Allemagne -FR.docx 

40 enseignants allemands et français se réuniront pour 4 demi-journées de formation numérique avec des historiens (traduction simultanée). 

Ce programme est organisé par le Mémorial de la Shoah et le CERCIL-Musée mémorial des enfants du Vel d’Hiv avec le groupe « Mémoires croisées, sich erinnern, sich begegnen », la Région Centre-Val de Loire, le Land de Haute-Saxe, l’Académie Orléans-Tours, l’OFAJ et l’enseignement agricole, a bénéficié du soutien de la Claims Conference.  

Catalogue de l’exposition: Photographier contre l’oubli

Quatre classes de la région Centre-Val-de-Loire et trois classes du Land de Saxe-Anhalt ont travaillé avec deux photographes: l’une allemande originaire de Halle, Nancy Jahns, et l’autre français, vivant à Orléans, Christian Gattinoni, pour se rendre sur les lieux de mémoire de la Shoah et de ses conséquences. Cette manifestation s’est tenue grâce aux dispositifs « Aux arts lycéens » et « Mémoires croisées » dans lequel le Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv est engagé.   

Ce livre regroupe les portfolios réalisés par les lycéens et collégiens français sur les lieux des camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande et des lycéens allemands sur les sites du mémorial de l’Isenschribbe Gardelegen et Marienbron, ex-frontière RFA/RDA. Les images produites par les deux photographes sur les camps du Loiret complètent l’ouvrage 

Pour feuilleter le catalogue Photo Contre L’oubli (calameo.com)

Comment commémorer la Shoah quand on a 17 ans? – Janvier 2020

Pendant trois jours, et dans le cadre du programme « Mémoires croisées/ Sich Erinnern », des lycéens de plusieurs établissements de la région sont allés à la rencontre de leurs camarades allemands à Halle (Saxe-Anhald) pour créer leur propre chemin du souvenir. Sur les traces, notamment, des Stolpersteine. Reportage.

Du 25 au 27 janvier 2020, dans le cadre du programme « Mémoires croisées/ Sich Erinnern », des élèves de plusieurs établissements scolaires de la Région Centre-Val de Loire se sont rendus à Halle, dans le Land de Saxe-Anhalt, pour s’interroger, notamment, avec des camarades allemands du même âge, sur la manière dont on peut aujourd’hui se souvenir des victimes de la Shoah et donner vie au devoir de mémoire. Avec la disparition des derniers témoins de la barbarie nazie, il est primordial que les jeunes générations deviennent actrices elles-mêmes des actes de commémoration et qu’elles puissent imaginer, concevoir et réaliser de nouveaux chemins du souvenir.

 

« Comment, à partir de documents historiques qu’ils vont découvrir, chacun va pouvoir faire émerger sa propre parole de commémoration ? », Christophe Losfeld

 

« Pendant trois jours, les élèves français et allemands ont cherché une manière de commémorer des destins individuels puis d’accéder à la commémoration d’un destin collectif », explique Christophe Losfeld, professeur agrégé d’allemand, chercheur au Centre interdisciplinaire de Recherche sur les Lumières en Europe, et chef d’orchestre pédagogique de ces rencontres. « Nous avons conçu le travail de la manière suivante : comment, à partir de documents historiques qu’ils vont découvrir, chacun va pouvoir faire émerger sa propre parole de commémoration ? Comment, à partir de la commémoration d’un destin individuel à caractère exemplaire, on peut passer à une compréhension collective. Il est essentiel, à nos yeux, que les élèves conçoivent  eux- mêmes leur mode de commémoration et ne soient pas des figurants du travail des adultes. Les adultes donnent un cadre et les élèves animent eux-mêmes ce cadre », poursuit Christophe Losfeld.

(suite…)

Séminaire d’enseignants à Wittenberg et Dessau, octobre 2019.

Du 16 au 20 octobre 2019, sept enseignants de la région Centre se sont rendus dans le Land Saxe-Anhalt pour un séminaire.

Le comité de pilotage franco-allemand à Wittenberg.

Les membres du comité de pilotage franco-allemand se sont retrouvés à Wittenberg. Ils ont visité les différents sites historiques de la ville  (l’atelier de Cranach, l’église de la Toussaint et l’église Sainte-Marie, la maison de Mélanchton et celle de Luther), mais aussi le panorama Besuch de Yadegar Asisi « Luther 1517 ». Le Bauhaus étant la thématique à développer pour les projets pédagogiques de 2020, une visite des bâtiments, quartiers et école du Bauhaus ainsi que du Bauhausmuseums a été organisée à Dessau. Les membres du comité de pilotage ont suivi une conférence sur l’histoire et la mémoire du Bauhaus par Regina Bittner, directrice adjointe de la Fondation du Bauhaus. Les réunions de travail ont permis de déterminer les priorités à donner pour la finalisation des projets 2019 ainsi que les futurs projets 2020.

Visites à Dessau. (Montage Sandrine Henry)

 

Page 1 sur 4
1 2 3 4